On l’avait dit elles l’ont fait : 2 victoires face à Mandelieu & CTBB et la #GreenWomenTeam finit 8ème/12 de pré-région.

Déjà un grand bravo à elles qui terminent la phase retour avec 5 victoires pour 6 défaites.

Contre Mandelieu et leurs joueuses pré-nationales, la partie n’était pas gagnée d’avance loin de là. Les filles ont su pour la première fois de la saison remporter un match au Gymnase des Jasmins en menant la partie tactiquement et en insistant sur ce qui fait leur force depuis Noël : leur intensité et leur hargne. A force de pression et de course, les vertes ont su épuiser leurs adversaires et gagner 60 à 54 ! Une très grosse victoire qui a fait du bien moralement avec une salle bien remplie et une ambiance jamais vue encore aux Jasmins. Merci à tous les supporters venus nombreux et qui ont vus une belle équipe combative ne jamais rien lâcher !

Ça c’était pour lundi, mais le samedi soir il fallait encore gagner contre CTBB pour espérer être maintenu. L’équipe de Nice était amoindrie par des blessures mais les fainéantes en vert n’ont pas du tout sous-estimé leurs adversaires du soir. Bien concentrées dans le début de matchs les filles prennent vite 10 points d’avance mais peine à concrétiser leurs contre-attaques et font preuve de beaucoup de maladresses à vouloir trop vite plier le match. Du coup, les niçoises volontaires ne sont jamais bien loin, toujours à une dizaine de points, à la mi-temps puis fin de 3ème. Heureusement que la défense de la GWT continue d’être leur première arme puisque les filles ont maintenu CTBB à 35 points à la fin du match ! Dans ces conditions quelques paniers faciles sur jeu placé ou sur contre-attaque permettent à Grasse de gagner tranquillement le match et d’être 8ème au classement de pré-région.

Un très très grand bravo à toutes les filles pour cette saison. Leur prise de recul après les premiers matchs leur ont permis de voir qu’il y avait des attitudes à adopter pour pouvoir exister dans ce championnat. Toutes les filles ont été concernées par cette remise en question et ont fourni les efforts pour devenir une vraie équipe connue pour sa hargne, pour ne jamais rien lâcher et pour tenir tête aux équipes du haut de tableau. L’USG ne sera jamais facile à jouer. Et encore moins l’année prochaine. La mentalité a complètement changé et les filles ont su faire la part des choses pour se donner à fond aux entrainements et les jours de match. Tous les spectateurs sont unanimes (Patricia P la première) l’équipe s’est transformée et a évolué de la plus belle des manières tout en conservant son caractère et sa bonne ambiance. Un très grand bravo à elle.

Bravo à :

Maeva pour ses 12500 rebonds mais surtout pour avoir physiquement tenue la raquette parfois seule faute d’intérieures
Margaux pour avoir su adapter son jeu au niveau et au physique pour devenir, notamment, passeuse décisive en Trailer
Chloé pour avoir su également adapter son jeu à l’équipe notamment en attendant les passes de Margaux en Trailer
Delphine pour avoir progressé encore énormément malgré la montée de niveau et pour ses petits shoots à 0°
Esther pour avoir su être plus sobre dans son jeu pour le bien de l’équipe et s’être calmée sur le terrain
Cécile
 pour avoir apporté une aide précieuse à la mène et une défense physique avec contact
Florine pour avoir été la fer de lance de l’équipe en ce qui concerne l’agressivité en défense
Amelia pour avoir su être patiente et efficace quand il le fallait
Coralie pour nous avoir apporté énormément à l’intérieure dans la deuxième partie de saison.

Mais … pas trop trop bravo quand même pour :

Maêva avoir le pire pourcentage de l’histoire en dessous du panier
Margaux avoir le pire pourcentage au double pas en contre attaque
Chloé n’avoir jamais su écouter la consigne pourtant simple de : repli en défense plutôt que d’aller chercher la balle
Delphine pour ne pas défendre la tête levée quand elle fait un exo avec Amelia 
Esther marcher 90% du temps quand dans un exercice il y avait la consigne « défendre »
Cécile de toujours trouver quelque chose à redire à son coach
Florine de se retrouver par terre au moins 1 fois par quart-temps
Amelia de ne pas avoir fait attention en levant la tête quand elle attaquait sur Delphine
Coralie pour s’être blessée le premier match à la première minute où elle a joué avec nous

A la saison prochaine